Une ASBL pas comme les autres vous souhaite la bienvenue!

Vous êtes francophone dans l’entité de Zaventem ? Une nouvelle plate-forme citoyenne vous aide et vous informe sur vos droits afin de les exercer pleinement. Notre association regroupe des citoyens pluralistes et a pour but : - de vous aider dans vos démarches administratives si vous ne maitrisez pas suffisamment le néerlandais (documents administratifs, C.P.A.S, permis,…) - de veiller au respect de vos droits linguistiques - de vous proposer des passerelles culturelles et sportives vers des communes francophones à proximité - de vous soutenir, éventuellement en justice, si vous avez été victime d’une atteinte à vos droits linguistiques - de vous tenir informé sur l’actualité de votre commune et de notre région

En savoir plus

A Zaventem, l’intolérance règne …Mis en ligne le 16 novembre 2017

Vous l’aurez sans doute vu dans le magazine Carrefour_184_Web– édition hiver 2017 -, l’Union des Francophones et l’Association Culturelle Francophone de Zaventem ont organisé une exposition  dans les locaux du nouveau centre culturel « de Factorij » (NDLR : un centre qui a coûté – à nous tous les citoyens –  plus de 25.000.000 €).

Vous étiez invités à venir découvrir les œuvres d’artistes flamands, comme francophones ou allochtones.

Pour les organisateurs, pas question donc de sectarisme ou de discrimination : tous les artistes et tous les habitants sont les bienvenus .

Sauf que ….

Sauf que l’initiative ne plait pas à la NVA locale ….

Pas question pour ces zigotos d’autoriser cet événement ….

Et si vous voulez savoir pourquoi , le prétexte invoqué est … que la pub en a été faite …. dans un magazine francophone et en français s’il vous plait !!

Que dire alors des discours de Mr Rennen (NVA) qui « balance » partout son slogan « Zaventem, met respect voor elkaar » ?

(pour voir l’article paru dans Rondom Oostrand : scan )

Quelle hypocrisie !

Et quand il dit dans une certaine presse que  le TAK, le Voorpost et autres groupuscules flamingants sont déjà au courant, est-ce de l’info ou des menaces ? N’entre-t-il pas dans une certaine spirale de violence ?

L’UF et l’Association ont préféré dans de telles conditions ajourner l’événement , tout en fustigeant l’intolérance de la NVA  (voir communiqué de presse  arty show ).

Plus d’infos : la DH  ou La Libre de ce 16 novembre 2017