A la crèche

Un décret de la Communauté flamande du 20 avril 2012 prévoit que pour gérer une crèche privée en Brabant flamand il faut désormais l’agréation de Kind en Gezin (l’équivalent de l O.N.E.) et la connaissance active du néerlandais. Une exigence contestée en périphérie, où l’affiliation à l’ONE est impossible. C’est contre ce décret que des recours ont été introduits pour contrer la préférence donnée par Kind en Gezin aux enfants dont l’un des parents peut faire preuve d’une connaissance suffisante du néerlandais.

Dans un arrêt du 30 juin 2014, la Cour constitutionnelle a validé le décret mais a considéré qu’on ne pouvait pas imposer l’usage exclusif du néerlandais dans le fonctionnement des crèches.

Un parent francophone et une puéricultrice néerlandophone peuvent donc parfaitement s’exprimer en français dans le cadre d’une réunion organisée à une crèche agréée Kind & Gezin située en périphérie flamande.

La crèche privée reste par contre entièrement libre de faire de la publicité en Français ou encore d’accueillir des enfants francophones et allochtones dans la langue de son choix puisqu’il s’agit ici de relations d’ordre privé et commercial