DéFI a droit a sa dotation publique pour ses voix en périphérie bruxelloise.

Mis en ligne le 3 décembre 2016

Aux dernières élections fédérales, DéFI (ex- FDF) a été le seul parti francophone à déposer des listes dans les communes avec et sans facilités,  donc aussi à Zaventem.

Ces listes ont obtenu un succès certain, au grand étonnement des partis flamands.  Au point que d’aucuns inventent une nouvelle règle anti-constitutionnelle pour priver DéFI de la dotation publique qui lui revient.

Lisez la réponse d’Olivier Maingain à cette enième désinformation. sur le VIF du 25/11/2016

Les commentaires sont fermés.