Travaux du boulevard de la Woluwe : ça coince déjà! — mise à jour 12 avril 2016

Mis en ligne le 19 février 2016

Vous trouverez ci-dessous ce que nous écrivions le 19 février dernier.

Nous devons cette fois encore déplorer de nouveaux retards …

En effet, il semble bien qu’un problème de fondations ai entraîné un litige entre la région flamande (maître d’oeuvre) et l’entrepreneur.

Imprévus, surcoûts, devis non respectés ou mal estimés , autre problème ?

Allez savoir ! Toujours est-il que nous ne sommes pas sortis de l’auberge !!!

Une indiscrétion nous laisse entendre que cela pourrait encore durer longtemps …

Envie d’en savoir plus ? Ecrivez à l’administration : wegen.vlaamsbrabant@vlaanderen.be

De notre côté, nous nous demandons ce que fait la majorité en place à Zaventem ?


 

Un problème avec les fondations des égouts retarde le chantier de deux mois.

La phase actuelle des travaux sur le boulevard de la Woluwe (R22) à Crainhem et Woluwe-Saint-Etienne, qui ont débuté en août, est à l’arrêt depuis décembre en raison d’un problème avec les fondations des égouts et devrait durer deux mois de plus.

L’agence des routes flamande (Wegen en Verkeer) et l’entrepreneur réclament ce délai afin d’établir un plan permettant de consolider les égouts, a indiqué « Wegen en Verkeer » ce jeudi 18 février 2016.

Deux mois supplémentaires pour faire des essais

Un contrôle avait révélé en décembre que les fondations du système d’évacuation des eaux n’étaient pas assez solides. Deux mois seront probablement nécessaires afin de procéder à une série d’essais.

Durant les travaux, l’entrepreneur a découvert des canalisations qui n’étaient pas répertoriées, ce qui contribue à ralentir le chantier.

En ce qui concerne la mobilité, l’agence « Wegen en Verkeer » a mis en place, en collaboration avec la police, un système de demi-tours dans et aux abords du chantier. L’accès aux voiries situées à droite de la route est possible mais pour tourner à gauche, il faut d’abord emprunter un de ces demi-tours.

Jusqu’ici, la stratégie n’a hélas pas pu empêcher les importants embarras de circulation aux heures de pointe.

Les commentaires sont fermés.